Fermer
Recherche

Informations pratiques

  • Langue du programme : Français
  • Crédits ECTS : 75

Documents


En savoir plus


Zoom In Zoom Out Imprimer

Manager de projets en infrastructures de recharges et véhicules électriques (anciennement ingénierie des véhicules électriques)

En co-accréditation avec l’ENSTA (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées) et Mines ParisTech.

Ce Mastère Spécialisé ® offre une formation technologique innovante et professionnalisante, en prise directe avec les attentes du secteur des transports terrestres et particulièrement de l’automobile de demain. Il vise à faire connaître et à approfondir les technologies permettant la mutation des véhicules thermiques traditionnels vers les véhicules électriques.

En écho à une volonté générale des industriels et des pouvoirs publics de promouvoir des mobilités plus attentives à l’environnement et plus économes en énergie, le Mastère Spécialisé ® Manager de projets en Infrastructures de Recharge et Véhicules Electriques (anciennement Ingénierie des véhicules électriques) est proposé conjointement par trois écoles d’Ingénieurs de ParisTech en partenariat avec Renault, avec le soutien du groupe EDF et de groupements professionnels de l’automobile. Il est enregistré au Registre National de la Certification Professionnelle (Arrêté du 25 février 2016).

Atouts de la formation

  • Certification professionnelle pluritechnologiques mécanique-électricité - Code NSF 250m
  • Formation connue et reconnue. Elle existe depuis 2010,  et a été classée trois années consécutives par L’Etudiant et le SMBG-Eduniversal pour le suivi des diplômés et pour sa grande qualité d’insertion professionnelle (Classement L’Etudiant et Classement Eduniversal 2016).
  • Très forte insertion professionnelle : plus de 90% des diplômés ont un emploi de cadre en lien avec la certification six mois après leur diplomation.
  • Corps professoral composé de professionnels et d’experts du secteur des transports électrifiés
  • Sélection rigoureuse attachée à une mixité de publics : salariés, étudiants, demandeurs d’emploi, français et étrangers
  • Fort partenariat industriel, gage de l'adéquation entre la demande des entreprises et la formation : participation de professionnels et nombre croissant d’offres de stage et d’emploi
  • Encadrement du projet de thèse professionnelle par un industriel et un enseignant du Mastère Spécialisé

Objectifs pédagogiques et moyens

Cette formation est la première en France qui aborde exclusivement cette thématique qui répond à un besoin fort des entreprises de recruter des experts en ingénierie capables de cerner les marchés associés à la mutation vers une électrification des véhicules routiers individuels et collectifs, de concevoir des véhicules électriques, déployer et manager des projets en infrastructures de recharge en lien avec les stratégies d'innovation des entreprises de transport et de leur écosystème. Les objectifs pédagogiques concernent  les trois domaines suivants :

  • Le premier domaine procède plutôt de l’informationnel : modification nécessaire des comportements humains mais aussi utilisation des nouveaux moyens informatiques pour conférer une autonomie virtuelle compensant la perte réelle engendrée par l’utilisation des stockages d’énergie sous forme électrique (moins performants que ceux de type fossile).
  • Le deuxième domaine est lié aux systèmes électriques. L’objectif étant d’apporter une connaissance des solutions technologiques actuellement disponibles pour réaliser les différentes fonctions électriques assurant de façon optimale le stockage et la gestion des flux d’énergies au sein de véhicule hybride ou électrique pur.
  • Le troisième domaine de travail concerne l’impact de cette mutation sur les métiers traditionnels de l’automobile. L’objectif étant de revoir les méthodes de conception et de dimensionnement de l’architecture du véhicule dans les disciplines de la mécanique, des matériaux, de l’acoustique, et de la mécatronique.

La formation s’appuie sur la plateforme technologique "Energies Réparties" du campus de Lille ainsi que sur la plateforme e-Vehicle  présentant des moyens industriels innovants (simulateur de réseaux temps réel, Bornes de recharge de véhicules électriques, bancs de stockage, bancs d’essais moteurs et variateurs industriels permettant d’émuler la chaîne de traction des véhicules électrifiés …).

Compétences acquises

Ce Mastère Spécialisé propose l’acquisition de compétences professionnelles étendues permettant de :

  • Cerner les marchés associés à la mutation vers une électrification des véhicules autonomes ;
  • Recueillir de façon pertinente des données scientifiques et sélectionner les informations techniques nécessaires à la définition d’un nouveau produit en s’inscrivant dans une stratégie d'innovation d’une entreprise de transport ;
  • Réaliser des études de conception ;
  • Réaliser des études de production et/ou de construction ;
  • Réaliser des essais techniques.

Programme

La formation se déroule sur une année universitaire de fin septembre à fin septembre de l’année suivante.

Formation théorique (séquence académique) – 45 ECTS

  • Enjeux des mobilités durables et impacts des Véhicules Electriques
  • Energétique des Véhicules Electriques
  • Outils de Conception des Véhicules Electriques
  • Des conversions Electromécaniques classiques aux moteurs-roues
  • Les conversions statiques (Electronique de puissance)
  • Le stockage d’énergie
  • Contrôle-commande du système par approche projet
  • Batterie, acoustique, sureté de fonctionnement, mécatronique IHM

Programme détaillé et répartitions du MS ®

Séquence industrielle (30 ECTS) :

Mission professionnelle dans une entreprise ou un organisme d’une durée de 6 mois temps complet d’avril à fin septembre. Ces travaux font l’objet de la rédaction et d’une soutenance de thèse professionnelle fin septembre.

Calendrier

  • Dépôt des dossiers de candidature : de janvier à juin
  • Entretiens de sélection : à partir de mi-mars
  • Formation théorique : octobre à fin mars
  • Mission professionnelle : avril à septembre

Validation

Contrôles continus des connaissances et des acquis d’apprentissages, examens écrits et soutenance d’une thèse professionnelle devant un jury.

Exemples de thèses professionnelles

  • Concepteur Métier Diagnostic Véhicules Electriques – ASSYSTEM
  • Electric vehicle’s big data – RENAULT DEA-ME
  • Modélisation et contrôle/commande des systèmes châssis d'aide à la conduite : 4WS, 4WD, ESP, SBW, TJP - RENAULT DEA-SC
  • Etude et mise en place d'un modèle multi-physique d'une chaîne de traction Hybride F1. Développement Hardware – Amont – RENAULT Sport F1
  • Modélisation des systèmes thermiques de climatisation des véhicules électrifiés - RENAULT DEA-PEC
  • Faisabilité utilisation capteur couple pour structure couple groupes motopropulseurs Hybride ou Electrique - RENAULT DEA-ME
  • Programme Bus électrique 2025 – RATP

Débouchés

Ce Mastère Spécialisé ouvre à des carrières à l’étranger ou en France au sein d’entreprises ou d’organisations nationales / internationales axées sur la conception et la production de Véhicules électriques/Hybrides et au développement des infrastructures liées à leur utilisation. Les diplômés seront amenés à exercer rapidement des métiers à hautes responsabilités dans un secteur émergent auprès des grands constructeurs automobiles mondiaux, ou de leurs sous-traitants. Ils pourront en particulier être recrutés par :

  • des entreprises d’équipements de transport et les constructeurs automobiles ;
  • les entreprises gestionnaires des réseaux de transport passager ;
  • des entreprises de service : régies de transports urbains, entreprises de location des véhicules, taxis ;
  • des bureaux d’étude et cabinets de conseils spécialisés dans l’aménagement du territoire, l’urbanisme, la gestion des infrastructures de transport.

Métiers

Formation des candidats dans tous les métiers des secteurs liés à l’émergence des Véhicules électriques :

  • Ingénieur d'étude ;
  • Ingénieur de recherche ;
  • Chargé d'études économiques ;
  • Ingénieur tests et essais ;
  • Ingénieur R&D ;
  • Ingénieur en charge des achats technologiques ;
  • Ingénieur brevets ;
  • Ingénieur procédés en environnement ;
  • Ingénieur calcul.

Avec expérience :

  • Chef de projet R&D ;
  • Chef de projet industriel ;
  • Directeur de bureau d'études ;
  • Directeur de programme R&D.

Soutiens industriels et institutionnels

Le Groupe Renault est le principal partenaire de cette formation qui a reçu le soutien :

  • des Groupes professionnels de l’automobile (SIA, ARIA, GP27) ;
  • du Groupe EDF par l’intermédiaire de sa filiale EDF Direction Mobilité Electrique ;
  • des pôles de compétitivités Moveo, I-Trans et Véhicules du Futur qui ont affiché la volonté de labelliser cette formation ;
  • du Réseau RT3 MEGEVH (Modélisation Energétique et Gestion d’Energie des Véhicules Hybrides) regroupant dix laboratoires nationaux et sept partenaires industriels ;
  • le pôle de recherche MEDEE sur la Maitrise Energétique des Entraînements Electriques dont le L2EP est le laboratoire pilote et le pôle d’excellence régional ENERGIE 2020;
  • du Campus International sur la Sécurité et l’Intermodalité dans les Transports (CISIT) ;
  • du Conseil Régional Haut de France et de la Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie (DRRT) qui participent au financement de la plateforme énergies réparties permettant l’étude de la gestion énergie embarquée ainsi que l’impact sur le réseau de distribution électrique de la recharge des véhicules électriques

Partenaires académiques

Co-accréditation avec l'Ecole des MINES ParisTech et l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSTA) 

Niveau requis

  • Diplôme d'ingénieur français ou étranger
  • Diplôme universitaire scientifique de 3ème cycle
  • Cadre d'entreprise Bac + 4 avec expérience professionnelle

Conditions d'admission

Sur dossier et entretien avec un jury d’enseignants et de professionnels

Coût

12 500 € non assujettis à la TVA + 75€ de frais de dossier.
Des modes de financement individuel et de prise en charge sont étudiés suivant le statut de chacun.
Possibilité de prise en charge partielle de la formation par Pôle Emploi, Fongecif, parrainage d’entreprise.

Lieux

Les cours se déroulent d’octobre à fin janvier à Paris dans les locaux d'Arts et Métiers, des Mines ParisTech et de l’Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées,
Les cours de fin janvier à fin mars se déroulent sur le campus Arts et Métiers de Lille.

Mots clés

Véhicules Electriques, Véhicules Hybrides, gestions énergétiques électriques, mobilité durable, conception, transports électriques, gestion des énergies embarquées, constructeurs automobiles, équipementiers, maintenance, interfaces réseaux et infrastructures, sécurité et véhicule électrique