Accueil
> L'école > Baromètre de l'industrie
Zoom In Zoom Out Imprimer

Baromètre de l'industrie

Les jeunes et l'industrie, le baromètre de leurs opinions

Depuis 4 ans, Arts et Métiers mesure l'image que les jeunes lycéens se font du secteur de l'industrie à travers une enquête confiée à OpinionWay.
Membre fondateur de l'Alliance Industrie du Futur, l'école se doit en effet de mieux comprendre ce que les lycéens attendent de leur vie professionnelle et ce qui rend nos formations et leurs débouchés attractifs à leurs yeux. 

Ainsi, chaque année à l'occasion de la semaine de l'industrie, OpinionWay interroge plus de 500 lycéens en filières scientifiques et technologiques, selon les procédures de la norme ISO 20252.

En 2016, l'industrie est de mieux en mieux perçue par les jeunes

Selon le baromètre, 76% des lycéens, quel que soit leur filière, leur niveau d’étude ou leur origine sociale, ont une bonne opinion de l’industrie (+2 points en un an) : un record pour le secteur depuis le lancement du baromètre en 2013. Toutefois, les garçons sont toujours plus nombreux à afficher leur opinion positive (81%) par rapport aux filles (71%).

Un secteur innovant qui recrute

Les parents, la famille ou l’entourage, ne sont plus les premiers prescripteurs (9%).
Ils sont devancés par l’image que renvoie l’industrie. C’est un secteur d’avenir, source de progrès et d’innovation (15%) qui embauche et c’est la raison principale de son attrait (18%).
Les lycéens le perçoivent comme un acteur majeur pour l’emploi, tant en termes :

  • quantitatifs : 76% considèrent qu’il emploie de plus en plus de personnels qualifiés,
  • que qualitatifs : 77% jugent que l’industrie offre des perspectives de carrières à l’international et 86% estiment qu’elle propose une large diversité de métiers.

L’innovation : un enjeu pour séduire

L’aspect technologique est le premier atout des entreprises industrielles. Pour 85% des lycéens, elles se caractérisent par leur contribution à l’innovation et pour 85% par leur contact avec les technologies de pointe (+2 points). La construction aéronautique et l’aérospatiale sont d’ailleurs les domaines les plus attractifs.
Porteuse d’innovation, l’industrie est perçue comme un secteur qui existera toujours dans le futur (91%).
De plus, pour la quasi-totalité des répondants (92%) l’industrie et la recherche sont étroitement liées et doivent davantage collaborer.

"Robot", "haute technologie", "nouvelles technologies" et "progrès"  (respectivement 18%, 17%, 10% et 8%) : constituent le champ lexical des lycéens pour qualifier l’industrie du futur.
Ils sont convaincus que celle-ci sera incarnée par de grandes entreprises (44%) dans les secteurs de l’énergie et de l’aéronautique, mais aussi par des start-ups (29%). D’ailleurs, l’industrie du futur existe déjà pour 69% des interviewés, représentée notamment par Airbus, Areva et EDF.

L’ingénieur ingénieux, un sésame pour l’industrie 

Selon les lycéens interrogés, l’ingénieur du futur, pour s’adapter à son environnement, devra être polyvalent et développer des compétences multiples, à la fois commerciales et managériales (55%).

L’école d’ingénieur : la voie royale

L’école d’ingénieur est considérée comme le sésame pour travailler dans le secteur industriel (56%).  D’ailleurs 64% de ceux qui souhaitent travailler dans l’industrie veulent devenir ingénieurs. Toutefois, 72% des lycéens ont le sentiment que les filles sont moins encouragées que les garçons à travailler dans le secteur industriel. D’ailleurs, 83% d’entre eux estiment qu’un nombre plus important de filles dans l’industrie serait bénéfique au secteur.

Le baromètre 2016 montre clairement que l’industrie du futur est attractive pour les jeunes.
Toutefois, certains leviers restent encore à activer pour améliorer la perception qu’ont les jeunes de l’industrie et les faire naturellement se diriger vers ce secteur. Notamment, la place des femmes et la RSE.

Consulter :

Découvrez les résultats complets des enquêtes des années précédentes :