Accueil
> Formation Initiale > Ingénieur de spécialité
Zoom In Zoom Out Imprimer

Ingénieur de spécialité

Devenir Ingénieur par la voie de l'apprentissage

Les Campus Arts et Métiers ParisTech et l'Institut de Chambéry sont opérateurs pédagogiques de plusieurs filières de formation d'ingénieur par la voie de la formation par l'apprentissage.
Les formations s'effectuent en partenariat avec des associations issues des branches professionnelles, comme les Instituts des Techniques d' Ingénieur de l' Industrie (ITII) ou Ingénieurs 2000. Elles durent 3 ans. 

Campus d'Aix-en-Provence

Campus de Bordeaux-Talence

Campus de Châlons-en-Champagne

Campus de Paris

Campus de Metz

Institut de Chambéry

Conditions d'admission

  • Etre titulaire d'un diplôme Bac + 2 (BTS, DUT, Licence L2 validée…) scientifique ou technique
  • Avoir de moins de 26 ans à la date de la signature du contrat d'apprentissage
  • Satisfaire aux tests et entretiens
  • Signer un contrat d'apprentissage avec une entreprise

Une formation basée sur le principe de l'alternance

L'apprentissage repose sur le principe de l'alternance entre :

  • les enseignements théoriques dispensés à et par Arts et Métiers ParisTech au nom des Centres de Formation d'Apprentis (CFA)
  • l'enseignement pratique du métier dans l'entreprise.

Tout au long du contrat, un maître d’apprentissage guide l’apprenti pour l’acquisition des compétences nécessaires à l’obtention du diplôme préparé.
Le maître d’apprentissage est soit le chef d’entreprise, soit l’un des ingénieurs de l’entreprise.

Le contrat d'apprentissage de l'apprenti ingénieur

Contrat de travail particulier régi par le droit du travail, le contrat d’apprentissage engage l'apprenti ingénieur auprès d'un même employeur pour la durée totale de la formation (trois ans).
L'apprenti dépend du régime général des salariés et doit se conformer aux dispositions de la convention collective de l’entreprise qui l’emploie (durée du temps de travail, congés, etc.).
La rémunération minimale correspond à un pourcentage du SMIC, fixé suivant l’année de formation, l'âge et les conventions collectives de la branche professionnelle concernée.